Ecole du chat de Chelles

Vous adoptez un chat

Habituez-le progressivement à son nouvel environnement en lui montrant les pièces de la maison une à une ou laissez-le les découvrir petit à petit.

Si vous avez un jardin, ne le laissez pas sortir tout de suite, il risquerait de se perdre.

Le chat est un animal territorial, il deviendra ensuite très attaché à son nouvel environnement, mais laissez-lui en le temps (au moins deux mois sans sortir).

Evitez de le faire sortir la nuit. Dès le début, habituez-le à rentrer le soir –à peu près à la même heure selon votre emploi du temps- en l'attirant par la nourriture qu'il préfère. Puis, ne le faites plus sortir, il en prendra l'habitude. Le calme apparent de la nuit met plus en confiance le chat. Il n'en demeure pas moins que les risques sont plus élevés pour qu'il se fasse écraser, surtout au moment des week-ends.

Les chats aiment aller et venir comme bon leur semble, et une chatière est idéale si vous en avez la possibilité, sinon un espace où il peut se détendre, un poteau, une bûche pour faire ses griffes, des jouets (balles, souris) et une litière, qu'il faut lui apprendre à utiliser, sont essentiels.

Le chat est très sensible à l'intonation de la voix. Inutile de crier ni de lui mettre la tête dans sa litière. C'est un animal très propre. Félicitez-le lorsque vous êtes content de son comportement, il apprendra vite.

Si vous êtes en appartement avec balcon,  installer un grillage discret afin qu'il ne tombe pas.

Mettez à sa disposition dans un lieu calme un panier avec un coussin, une petite couverture, ils adorent ça ! Près d'un radiateur c'est formidable ! mais pas sous la télévision ou la chaîne hi-fi ! Cependant, c'est lui qui choisira où il se sentira le plus en sécurité.

Même s'il passe beaucoup de temps à se toiletter, votre chat appréciera que vous le brossiez

surtout s'il a les poils longs.

Habituez-le à cet exercice dès le début. La brosse deviendra une caresse.

Le chat est un compagnon qui ressemble à l'homme

Comme lui, il a besoin d'être sécurisé par votre présence une partie de la journée ou par la présence d'autres compagnons.

Cependant, comme l'être humain, il aime se croire indépendant, même s'il réclame de votre part des soins attentifs quotidiens.

Si vous devez le manipuler, placez une main sous sa poitrine, une autre autour de ses pattes arrière de tel sorte que vous le supportez de tout son poids. Ne le portez pas par le devant du corps.

Ne le caressez pas s'il n'en a pas envie, un animal n'est pas un jouet ou une peluche. Evitez de le caresser sur le bas du dos, qui marque la position de domination souvent chez les mâles qui n'apprécient pas toujours. Respectez-le. Le chat aussi a son libre-arbitre, il affiche ses préférences.

 



19/12/2016
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres